l'explication de ce grand mal

Par manque de connaissances scientifiques et médicales, les gens de l'époque ont tenté de découvrir d'où pouvait venir ce mal. On croyait que la peste était un châtiment de Dieu, la pénitence et les prières servaient alors, dans l'esprit des gens, à apaiser sa colère. Certains s'en remettaient aux médecins de famille qui ne pouvaient faire guère mieux que de procéder à une saignée. On espérait de la sorte faire disparaître la fièvre. Ne sachant plus à quel saint se vouer, la population commença à inventer des recettes et à croire à des superstitions pour se guérir ou se prémunir contre cette maladie. Pour prévenir l'infection, on devait : - manger beaucoup d'ail et porter à son cou on petit sac remplit d'araignées mortes. - ne jamais manger dans un cimetière. - porter sur sa poitrine une amulette d'argile rouge appelée pierre de peste. Si, malgré tout cela, la peste venait à frapper encore, tout n'était pas perdu. Il suffisait d'attraper un crapaud et de le déposer à l'endroit de l'infection, on le laissait mourir et là et ensuite on le jetait, il était censé emporter la maladie avec lui.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×